Blogue

14 mai 2015

La valse de la vie

 Philipiens 4:4

Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.

Notre vie est une valse qui unit le combat et la bénédiction. Les deux valsent ensemble la plus grande partie du temps.

Celui qui a écrit ce passage, en l’occurrence l’apôtre Paul, a eu une vie où il aurait été tellement facile de ne pas se réjouir, tellement il a eu des difficultés. Mais Paul connaissait cette valse.

Paul a écrit ses meilleures épîtres au fond d’une prison. John Bunyan a écrit l’un des plus grands Best seller (Le voyage du pèlerin) lui aussi au fond d’un cachot. Le Livre des Actes représente le plus grand réveil de l’histoire de l’Église  et en parallèle, la plus grande persécution. Les meilleurs chants sont souvent écrits dans les moments les plus difficiles de leur auteur. Joseph est dans une prison le matin et le soir, il se retrouve vice-président de l’Égypte. David triomphe de Goliath et il est en même temps sur le point de se faire rejeter par son roi.

La valse comprend ces deux partenaires la plupart du temps. Le problème, c’est que nous focalisons trop sur le combat et pas assez sur la bénédiction. Le combat prend toutes nos pensées, notre énergie et nos ressources et nous oublions la bénédiction. Par conséquent, nous pouvons passer une grande partie de notre vie à ne jamais voir ce partenaire de danse.

Au moment où j’écris ces lignes, je suis assis dans un café au bord de la mer en Californie. Je réalise le privilège énorme de vivre de tels moments grâce au ministère. Hier soir, je marchais sur la plage en réalisant ma bénédiction. Mais dans la journée, j’ai vécu plein de difficultés au niveau du transport, de ma location de voiture, des files d’attente et des turbulences dans l’avion. Je dois vous avouer qu’à un certain moment, je ne voyais pas la bénédiction : je me trouvais même misérable de voyager comme ça si souvent et d’être contrarié par toutes ces choses. J’ai choisi de me concentrer sur la bénédiction et non sur le combat et les contrariétés, car ce partenaire de la danse ne prendra pas toute la place.

Quelqu’un récemment me disait quelle vie extraordinaire tu as, on dirait que tu n’as jamais de problèmes et que tu es toujours heureux. Je riais en moi-même car au moment même où il me disait ça, j’étais au cœur de l’un des plus grands défis de ma vie. D’ailleurs, ce sont souvent les commentaires que je reçois suite à mes posts sur Facebook. Toutefois, personne ne connait mes batailles, mes luttes, mes frustrations, mes déceptions, mes peines, mes douleurs ou bien mes échecs. Comme tout le monde, je vis ces choses, mais je choisis de me concentrer sur le partenaire bénédiction de la valse. De plus, je ne veux pas que le combat, qui fait lui aussi partie de cette valse, prenne toute la place et vole finalement la vedette à cette valse merveilleuse qu’est la vie.

Alors que vous lisez ce texte, je sais que vous aussi vivez votre propre valse. Est-ce que la situation financière vous a fait oublier que vous avez une santé extraordinaire ? Est-ce que le problème avec ce collègue au travail vous a fait oublier que vous avez un super boulot ? Est-ce que ce moment difficile que vous traversez vous a fait oublier que vous avez des enfants merveilleux et un(e) époux(se) extraordinaire ? La valse comprend ces deux partenaires la plus grande partie du temps.

Ma question pour vous qui lisez ce texte : Quel partenaire choisissez-vous ?

La Présence du Seigneur // J'avancerai
icon-downloadicon-download
  1. La Présence du Seigneur // J'avancerai
  2. C’est pour Toi // J'avancerai
  3. Libère-moi de moi-même // J'avancerai
  4. Un jour nouveau // J'avancerai